bez14ph
Sortie a hombros de Christian Parejo et Lalo de María le matin et l’après-midi, l’unique oreille est allée à Pablo Aguado, le plus en vue d’une tarde décevante, notamment à cause du bétail…Matinée. Environ un quart d’arène. Novillos respectivement de Yonnet, Durand, Margé, Pagès-Mailhan, Camino de Santiago et San Sebastian.Jorge Martínez : saluts et oreille.Christian Parejo : deux oreilles et saluts.Lalo de María : deux oreilles et silence.
jm15h

Jorge Martínez, déjà vu à son avantage sur nos terres, a confirmé son bon concept du toreo dans un contexte qui ne lui a pas été très favorable. Le protégé de Ruiz Manuel brinda sa première faena à Sébastien Castella, donnée à un premier adversaire manquant de chispa. Avec son second, il récolta une oreille au terme d’un labeur comprenant quelques bons passages, montrant une belle décision et concluant d’une entière tombée.
cp15h
Si Christian Parejo a remporté pour la deuxième fois consécutive le Tastevin d’Argent, il l’a dû essentiellement à son premier passage, avec un pupille de Roland Durand qui l’a quelque peu secoué, mais le Chiclanero a étalé une décision et un savoir-faire qui lui ont permis de s’en tirer positivement, d’autant plus qu’il en a terminé par un coup de canon. Avec son Camino, il brinda à son tour à Sébastien, mais trop rapidement l’animal se montra rajado, ce qui lui compliqua pas mal la tâche…
ldm15h
Lalo de María a accompagné Christian Parejo dans sa sortie a hombros grâce essentiellement à son trasteo devant son premier, de Margé, reçu par larga arrodillada avant capotazo élégant. Le protégé de José Antonio Campuzano composa quelques séquences méritoires avec la muleta avant de placer une entière d’effet immédiat. Il ne put ensuite récidiver avec le San Sebastian qui étala rapidement un déficit dans le domaine des forces, Lalo ayant toutefois affiché en définitive un potentiel à prendre en considération…Le Club Taurin Aficion a décerné le prix au meilleur novillo à l’exemplaire de la ganadería Margé.
margé14h
L’Union Taurin Biterroise a attribué le Tastevin d’Argent à Christian Parejo.ta15h

Tarde. Deux tiers d’arène environ. Toros de Luis Algarra nobles la plupart mais se montrant dans l’ensemble décevants par manque de jarrets et d’allant.El Juli : saluts et silence.Juan Ortega : silence aux deux.Pablo Aguado : oreille et silence.
elj15h
El Juli put composer avec son premier quelques mouvements soignés, sans que sa faena ne décolle totalement. Pinchazo puis entière en passant au large. Pétition minoritaire. Bon capoteo avec le cuarto, puis deux puyazos sans éclat et brindis à l’assistance d’un labeur qui ne put transmettre grand-chose sur les travées, malgré un effort, le bicho étant dépourvu de tout ce qui fait le sel d’un réel combat. Conclusion par… deux pinchazos !
jo15h
Juan Ortega n’a pas dansé avec les plus belles, ses deux opposants s’avérant faibles et manquant de dynamisme dans leurs charges. Ortega tenta bien de les animer, mais à part sur quelques éclairs, il ne put relever la sauce de plats pour le moins fades.
pa15h
Le plus en vue aura été finalement Pablo Aguado, d’abord avec un bicho préservé sous le fer, qui y alla de sa vuelta de campana entre les deux assauts, avant de se signaler à la muleta sur quelques échanges de bonne facture, le tout lui valant l’unique trophée de cette tarde après entière. Ce fut un peu pareil avec l’ultime qui se déballonna rapidement, Pablo faisant l’effort avec plus ou moins de bonheur de maintenir l’intérêt, mais quand la matière première n’est pas vraiment au rendez-vous, il est bien difficile de masquer les lacunes. Ferraille défaillante.
Paul Hermé

https://feria.tv/playlists/NzM5MjkxODA1/